Vous êtes ici: Accueil » Nouvelles » Comment en arrive-t-on à une obsession du gazon?

Comment en arrive-t-on à une obsession du gazon?

Nous nous sommes demandés ces derniers mois chez Swardman si nous pouvions qualifier nos clients "d‘obsédés du gazon". La question était de savoir si cette association ne pouvait pas être perçue de façon négative. Quelle en est la conclusion?

Obsession du beau gazon

Mes débuts dans le gazon

Je ne sais pas pour vous, mais j’ai commencé ainsi. Je devais avoir 10 ans lorsque mon voisin, M. Hálek, m’a dit pendant la tonte d’une pelouse municipale : "Plus tu tondras souvent, plus le gazon sera dense." Cela m’a surpris, car je pensais exactement le contraire. Comme je n’en avais pas la preuve formelle, j’ai douté pendant longtemps de cette affirmation.

Peu de temps après, alors que j’étais avec mon ami Vilda, nous avons décidé que notre équipe de football avait besoin d’une pelouse au top pour ses entrainements, afin que la balle ne soit pas ralentie ou arrêtée par de l’herbe haute. Nous avons donc commencé à tondre régulièrement notre terrain de jeu. Vilda a sorti une tondeuse du garage, qui était à propulsion manuelle. Il s’agissait d’un vieux modèle de tondeuse hélicoïdale. Nous n’étions pas capables de tirer la machine, non pardon, de la pousser. Il était évident que nous ne pouvions pas couper l’herbe haute malgré tous nos efforts, et notre motivation s’est peu à peu envolée.

Mon premier gazon anglais à l’âge de 13 ans

Peu de temps après la révolution de velours en 1989, mon père a commencé à être embêté par son potager, et comme il n’avait plus le temps de s’en occuper, il s’est décidé à planter du gazon à la place. Et j’ai hérité de sa tonte avec un coupe-bordures électrique. J’ai repensé à M. Hálek et j’ai très vite compris qu’une tonte fréquente et régulière aurait des effets. En tondant une fois par semaine, j’ai vu le gazon s’épaissir et se densifier. J’ai également compris qu’en tondant fréquemment, le travail s’effectue plus rapidement, plus facilement, et la tondeuse n’est pas en surcharge à cause des herbes hautes. Pour faciliter la tonte, j’ai installé une roue sur le coupe-bordures afin de garder une hauteur de coupe constante. Puis je me suis mis à tondre par bandes. Mon travail a été récompensé lors du mariage de ma sœur, lorsque les invités ont admiré le gazon et ont utilisé les mots magiques: "C’est comme un jardin anglais." J’avais alors 13 ans.

Mais je n’étais jamais vraiment satisfait, et presque chaque année je retournais le terrain et replantais un nouveau gazon. Puis nous avons acheté chez Mountfield une tondeuse rotative avec un bac de ramassage. C’était déjà un bon changement, mais moi je voulais des bandes sur le gazon. J’ai alors monté un rouleau sur les roues arrière afin d’obtenir ces fameuses bandes.

Le petit chimiste en action

Un autre changement est intervenu quand ma mère, par l’intermédiaire de notre voisin Venclov qui travaillait à l’université d’agronomie dans le département des cultures et fourrages, a obtenu une solution encore inconnue à l’époque. Il s’agissait d’un engrais liquide à base de fer et d’autres éléments non identifiés. Une fois cette potion magique pulvérisée, le gazon était comme ressuscité. Malheureusement il n’y eu pas d’autres livraisons du produit miracle.

Il n’y avait rien de mieux…

En entrant à l’université, je ne voulais pas préparer un diplôme sur un sujet que je ne comprenais pas, et mon choix était très limité. Je suis donc allé au département ‘petite mécanisation’ (ČZU) et j’ai demandé à l’ingénieur agronome s’il n’avait pas un thème d’étude intéressant pour moi. "Oh, mon garçon, tout a déjà été choisi, vous auriez dû venir plus tôt.“ m’a-t-il répondu. "Mais attendez, quelqu’un m’a demandé de réaliser une étude/analyse pour les golfeurs. Nous pouvons faire cela ensemble." Le thème retenu était: Les outils d’analyse pour l’entretien des terrains de golf. En 2001, ce thème était très attractif et tourné vers l’innovation.

Golfeur

Pendant ce travail scolaire, j’ai acquis toute la théorie sur la création et l’entretien des gazons. A la même époque, Martin Šindler, ancien chef des greenkeepers du célèbre parcours de golf de Karlštejn, m’a inspiré l’idée de faire des pelouses de golf dans le jardin des particuliers. Pendant mes études supérieures, j’ai travaillé sur le business plan d’une société spécialisée dans l’entretien des gazons anglais. Mais finalement, après mon diplôme, je me suis envolé pour Sydney dans le but d’emmagasiner de l’expérience et de travailler par la suite pour les terrains de golf. Mais avant de remplir toutes les formalités, et d’avoir un retour des terrains de golf contactés, je travaillais déjà ailleurs. Je n’avais pas vraiment le choix, mes économies commençaient à se réduire…

A mon retour, j’ai voulu intégré la chaîne de magasins Mountfield en tant qu’acheteur tondeuses. J’ai fini au département piscine… Et les piscines ne sont pas des tondeuses ! J’ai fait mon retour dans l’univers du gazon grâce à l’éditeur de la revue Golf Digest. Une année plus tard, j’ai créé ma première société dédiée à l’entretien des pelouses. J’ai pu enfin mettre en pratique toute la théorie que j’avais pu apprendre. J’ai imprimé des prospectus et les ai distribués dans les boîtes aux lettres. Ma première cliente, Mme Barbora Chuecos, gérante de la division tchèque de la société Mary Kay, est restée fidèle à mon entreprise et utilise encore aujourd’hui nos services. J’en profite pour lui envoyer un grand merci!

Sans tondeuse hélicoïdale, cela serait impossible

Je n’avais pas de tondeuse hélicoïdale appropriée à l’entretien de gazons domestiques dans ma société nouvellement créée. J’ai cependant découvert la marque Atco en Angleterre. J’ai alors décidé d’importer et de vendre cette marque en République Tchèque. Lorsqu’en 2010 Atco a mis fin à ses activités, j’ai commencé à importer les produits de la marque Allett. Mais je n’étais pas satisfait par la qualité de leurs produits.

J’ai développé ensuite, en collaboration avec différents constructeurs/designers, trois modèles différents de tondeuses hélicoïdales. Et c’est seulement au bout de la 4ème version que j’ai été satisfait. C’était celle de Marek Votroubek. Logiquement, j’ai voulu commencer à vendre le concept. Mais personne n’était capable de bien comprendre et de fournir une construction de qualité. Nous avons donc commencé à acheter les différents composants et à nous occuper du montage. Nos fournisseurs ne pouvant nous donner la qualité escomptée, nous avons alors décidé d’acheter une usine à côté de Plzeň et de construire nos tondeuses nous-mêmes.

J’ai finalement la tondeuse avec laquelle je m’amuse à faire des gazons anglais

Elle s’appelle Swardman Edwin. Malheureusement, je n’ai plus le temps de tondre. Mais je ne le regrette pas, car les réactions positives de nos clients me procurent le même sentiment d’euphorie que si j’avais moi-même tondu leur gazon avec cette tondeuse hélicoïdale.

Tomas Sena avec une tondeuse

Ce n’est peut-être que mon sentiment, mail il me semble que cela ressemble à une obsession pour le gazon. Qu’en pensez-vous ? J’espère avoir fait quelque chose d’utile, et qui procure de la joie à des centaines d’autres personnes. Un produit construit honnêtement, avec du bon sens, et qui apporte aux gens une valeur bien supérieure à celle que son prix d’achat reflète.

Mes presque 30 ans d’expérience autour du gazon étaient pour moi comme un passe-temps dans 50% des cas, mais aussi un travail sérieux, ciblé et systématique le reste du temps. Je suis curieux de voir si cela peut aller encore plus loin. Quand j’étais petit, je m’occupais de la qualité de notre pelouse familiale de 100 m2. Maintenant, avec mes collègues de Swardman, nous influençons la qualité d’environ 1 000 000 m2 de gazon. C’est peut-être bien une obsession. Mais il me semble que ce genre d’obsession a plutôt une signification positive...

Tomáš Šena, un expert en gazon fier et obsédé!


Galerie de photos

Vous pouvez également être intéressé par

Le bon moment pour scarifier et démousser le gazon

Le bon moment pour le premier verticutage/scarification de printemps est déterminé par les conditions météorologiques. Par conséquent, cela ne sert à rien de planifier une date précise à l’avance. Ce moment peut être différent à Strasbourg qu’à Toulouse. La clé est de suivre l'état actuel de la pelouse dans votre jardin. Même deux jardins situés l’un à côté de l’autre peuvent avoir des conditions complètement différentes.

Plus

Swardman Electra – Comment la contrôler et tondre

La simplicité est une force. Nous avons essayé de respecter cette devise lors du développement du système électronique de contrôle de nos tondeuses Electra sur batteries. C’est pourquoi nous avons choisi de regrouper toutes les fonctions sur seulement cinq boutons intuitifs.

Plus

Swardman Electra – tout sur les batteries. Une configuration de base pour tondre un jardin de 500 m2

Quand nous avons décidé de créer une petite sœur électrique à Edwin, il était clair qu’elle ne pouvait pas être juste ordinaire. Nous voulions développer à part entière une nouvelle tondeuse hélicoïdale qui puisse atteindre le niveau de qualité d'Edwin. Cela signifiait en premier lieu qu’elle devait être extrêmement endurante. Une tondeuse à gazon premium ne peut pas manquer de souffle après 100 mètres de tonte.

Plus

Une révolution silencieuse dans l‘univers des tondeuses - Swardman Electra

Swardman présente sa deuxième ligne de modèles sous le nom d’Electra. Il s’agit de la première tondeuse au monde entrainée par deux moteurs électriques. Electra est aussi la tondeuse à gazon la plus silencieuse disponible sur le marché. Swardman a présenté son tout premier modèle Edwin en 2015, suivi par le lancement de la nouvelle génération Edwin 2.0 en septembre 2017. En moins de trois ans, Swardman poursuit sa marche en avant et dévoile son troisième modèle de tondeuse hélicoïdale.

Plus

Revenir sur la liste

Pod Svahem 1582/12, 14700 Prague 4, République tchèque

Téléphone +420 602 675 279

Livraison gratuite à partir de 500 EUR d’achat (*)

Payez en toute sécurité: Visa Visa Electron Mastercard Maestro Verified by VISA MasterCard SecureCode

Remonter