Vous êtes ici: Accueil » Nouvelles » Comment Edwin a risqué sa peau...

Comment Edwin a risqué sa peau...

Rencontre avec les constructeurs de la tondeuse Edwin. Prague, le 19 juin 2014
Comment Edwin a risqué sa peau

Hier, nous avons organisé une rencontre avec le constructeur Marek Votroubek, et nous avons parlé des détails techniques de la tondeuse hélicoïdale Edwin. Nos invités de choix, les vrais connaisseurs si j'ose dire, ont écouté attentivement et nous ont assailli de questions. Notre rencontre avec des clients potentiels avait pour objectif de permettre aux amateurs de mieux comprendre le processus de construction d'une tondeuse hélicoïdale.

Nous avons présenté les composants de base – le cylindre de coupe, le réglage de la hauteur, le cadre, le guidon, le bac de ramassage… et ensuite Marek a expliqué sa façon de procéder et ses solutions. Si quelqu'un avait des doutes concernant le caractère sérieux de la conception d'Edwin, hier, il a eu l'occasion de les lever et en connaître tous les détails. Les applaudissements spontanés à la fin de la présentation en disent beaucoup...

En préparant la présentation, j'ai eu une idée: Quelles sont les instructions que l'on donne aujourd'hui aux constructeurs de tondeuses? Pour moi, il ne suffit pas de dire: voilà, faites une tondeuse qui va parfaitement tondre, sera respectueuse vis-à-vis de l'environnement, facile à manier et silencieuse. Après, je suis arrivé à la conclusion que la dernière personne à s'être vraiment penchée sur le sujet de la tonte facile et efficace d'un gazon a été Edwin Budding, inventeur de la tondeuse il y a 180 ans. Depuis, pratiquement personne ne s'est réellement penché sur le sujet. Ensuite, on a cherché la meilleure manière de fabriquer une tondeuse pour qu'elle ne coûte pas trop cher, qu'elle soit facile à utiliser, rapide et qu'elle ne demande pas beaucoup d'entretien. Et me voilà 180 ans plus tard me disant que je voulais la meilleure tondeuse qui puisse exister. L'inventeur Marek Votroubek a suivi mes instructions et a créé Edwin.

Lors de la présentation, nous avons mentionné qu'Edwin ne contient que 90 composants, tandis qu'ATCO Balmoral en a environ 200. C'est un vrai chef-d'œuvre.

En comparant l'Edwin 45 avec l'ATCO Balmoral 17, je dois dire que:

  • nous avons une tondeuse plus rigide, mais aussi moins lourde
  • nous avons une morsure plus large, mais une largeur totale plus étroite
  • nous avons un bac de ramassage plus petit, mais avec un volume utile plus important
  • nous avons un guidon plus large, mais nous avons utilisé moins de composants
  • nous avons le même moteur, mais notre tondeuse est plus silencieuse

Et on pourrait continuer ainsi. C'est un grand succès et nous l'avons réussi en 6 mois. Je suis très content que les connaisseurs n'aient pas réussi à nous piéger.

NB: Est-ce que vous connaissez un fabricant de tondeuses qui dit ouvertement quels sont les composants et pourquoi il fabrique la tondeuse? Je sais, nous sommes fous, mais pour nous c'est normal.

NB e-mail:
Salut Tomáš,
je voudrais te féliciter encore une fois - la présentation d'hier a été très active, très sincère et convaincante!
Ta coopération avec un constructeur/inventeur génial, franc et intransigeant a été un excellent choix.
Je n'ai décelé aucun point faible ou compromis.
Je vous souhaite une bonne continuation.
Jirka


Revenir sur la liste

Pod Svahem 1582/12, 14700 Prague 4, République tchèque

Téléphone +420 602 675 279

Livraison gratuite à partir de 500 EUR d’achat (*)

Payez en toute sécurité: Visa Visa Electron Mastercard Maestro Verified by VISA MasterCard SecureCode

Remonter